live + enjoy + create

21 mai 2012

De retour... dans tous les sens du terme!

Coucou tout le monde!

Eh oui, comme mon titre l'indique, je suis de retour! Sur mon blog, et très bientôt en France. En fait mercredi je serai dans l'avion, jeudi aussi, et j'arriverai à Paris vendredi matin (désolée pour ceux qui doivent venir me chercher à 7h du mat' lol!). J'ai déjà évoqué la longueur de ce voyage dans mon autre post non? J'ai deux escales, une à Sydney (qui va durer 3h, je vais gérer) et une en Chine qui va durer 18h (là par contre...). J'espère que y'a internet gratuit (et une douche quelque part, même un seau d'eau, ça me dérange pas, vu les endroits improbables où j'ai dû me laver ici...)

Justement, le Vanuatu. Ca fait 5 semaines que je suis là et je ne sais pas par où commencer. Je vous avais laissé avec un bilan en demi-teinte sur la Nouvelle-Calédonie (je me suis relue, avec 5 semaines de recul, et je reste sur la même position :D ) et je reviens avec un bilan 100% méga positif sur le Vanuatu. Si si! Même le peu de trucs que j'ai pas aimés (2, en fait, c'est pas beaucoup hein) eh ben finalement c'est positif!
Je suis très heureuse d'avoir visité ce pays, pour plein de raisons. Vraiment, je ne sais pas comment faire un "bilan" de tout ça, vu que je suis encore à Port Vila et donc pas encore assez de recul. J'aimerai écrire à propos de tout cela, mais les mots à la fois se bousculent et à la fois me manquent, les émotions me submergent, j'ai envie de tout raconter mais ça sort pas.

C'est peut-être trop frais encore. Et c'est peut-être parce que j'ai eu un coup de coeur si fort pour ce pays. Pour les gens. Pour les enfants. Pour la vie dans les villages. Pour les traditions. Pour tout. Parce que le Vanuatu... ben en fait faut le vivre pour comprendre. J'aurai beau raconter, expliquer, décrire mes sentiments, poster mes photos, vous n'aurez quoi... même pas la moitié de mon ressenti!

L'accueil des gens c'est la Calédonie puissance 1000. On peut arriver sans rien, sans argent, les gens donneront toujours tout ce qu'ils ont, sans rien demander en échange. J'en ai fait l'expérience plusieurs fois (bon, sans être dans l'extrême du "arriver sans rien et sans argent" mais dans les petites choses de la vie quotidienne)
Les enfants... que dire... je vous expliquerai quand je vous posterai les photos (ça me laisse du temps pour trouver mes mots)
La vie dans les villages, que j'ai trouvé tellement fascinante, différente de tout ce que je connais. La vie en harmonie avec la nature, en harmonie avec les autres, avec la famille. Les villages qualifiés de "grands" quand ils ont 60 habitants (véridique !). Les villages où si on fait un petit effort pour dépasser la réserve et la timidité des gens, on fait pratiquement partie de leur vie. Les villages où les gens sont tellement fiers de montrer leurs coutumes, leurs danses, leurs maisons...
Les traditions encore tellement présentes, et pas seulement pour faire le show devant les touristes. Et la fierté de les garder, envers et contre toutes les tentatives du monde moderne pour entrer dans leur vie quotidienne.

Oui, j'ai eu un coup de coeur pour ce pays, mais différent de celui que j'ai eu pour la Nouvelle-Zélande. Bien sûr, on ne peut pas comparer ces 2 pays! Mais différent, parce que malgré tout, je ne pourrai peut-être pas vivre là (alors qu'en NZ, si c'était plus près, oui!). Parce que même si j'ai adoré, ça reste quand-même super différent de tout ce que je connais, de ma vie, de mon confort. Eh oui, j'en viens à des choses bassement terre à terre, mais il faut bien avouer que vivre sans eau courante, se laver dans des seaux d'eau (froide), et tous ces petits détails, ça va bien quand on est touriste et qu'on reste 5 semaines, mais toute la vie... faut vraiment avoir kiffé à mort ce pays (et c'est pas difficile vu la population !). Mais quand-même.
Alors vous me direz, eux, ils vivent comme ça et ça les tue pas pour autant. Nan, c'est sûr. Mais j'avais déjà mon opinion là-dessus, qui m'a été confirmée par un villageois à Port Olry : On ne peut pas manquer de ce qu'on ne connait pas. "Toi, tout ton confort, tu y es habituée. Nous, on ne l'a jamais eu, donc ça ne nous manque pas. Et d'ailleurs, on n'en veut pas. Quand je vais à Luganville et que je vois comment les gens vivent, ça ne me donne pas du tout envie... je suis mieux ici".

Chacun sa vie...
Je suis tellement fière, honorée, heureuse d'avoir partagé un petit bout de leur vie, à chacun de ces gens rencontrés. Ce fut tellement enrichissant pour moi... j'ai tellement appris. Sur eux, sur leur vie, leur histoire, leurs coutumes ; mais aussi sur moi et sur ce que j'étais capable (ou pas) d'endurer.

Ah oui parce que si je dois trouver un point "négatif" (entre guillemets hein) sur la vie ici c'est... les bêtes. Partout, tout le temps. Les invasions de fourmis, les moustiques qui transmettent le palu (et je suis partie sans traitement, à l'arrache! Si j'ai une forte fièvre dans les prochaines semaines, je saurai pourquoi :D ), mais surtout, surtout... les mille-patte de 20 cm (j'exagère pas!) que s'ils te piquent, tu peux mourir (encore une fois, j'exagère pas), et les araignées géantes que tu te demandes ce qu'elles bouffent pour faire cette taille là. Nan là j'avoue que ça a été la partie un peu difficile du voyage, parce que même si je me suis calmée au niveau des araignées (les minuscules, ou les toutes fines avec de longues pattes, ben je ne hurle plus hystériquement quand j'en vois une!) celles qui sont à peine plus petites que ma main (ok j'ai pas des grandes mains) franchement je peux pas et j'ai jamais pu, et après un peu plus de 7 semaines entre la Calédonie et le Vanuatu, je ne peux toujours pas :D

Donc vraiment, malgré ce petit "désagrément" je mets 10/10 au Vanuatu. Et même que j'y retournerai car j'ai pas fait toutes les îles (loin de là, y'en a 83 mdr) et que ce pays en quelque sorte me fascine.

Oups je m'égare, finalement quand je me laisse emporter j'arrive à trouver des mots pour le dire :D
Je rentre en France donc. Mais avant de retrouver le scrap il faut que je vous montre la NC et le Vanuatu en photos. Ca va arriver bientôt, peut-être même quand je serai dans l'avion, grâce à la magie des post pré-programmés :D
Ensuite... je retourne dans ma vie. Et pourtant tout sera tellement différent! Entre gérer toutes les émotions liées au voyage, au retour, aux retrouvailles ; trouver un nouveau boulot ; trouver un nouvel appart ; retrouver mes repères... j'ai peur d'être un peu perdue.

Et niveau scrap? Ben après mes posts sur la fin du voyage, qui me laisseront le temps de trier mes photos (j'en frémis d'avance), de remettre mes doigts au travail (ils me démangent ces derniers temps, vous imaginez même pas! Ils doivent sentir que le retour est proche lol) vous devrez subir à nouveau des histoires de voyage... scrappées :D j'ai hâte de me replonger dans les forums que je fréquentais avant de partir, de lire à nouveau les blogs qui m'inspirent, de revenir poster des commentaires chez mes copines, etc... ça m'a manqué!

Je vous dis à très bientôt en photos cette fois! 

Posté par Stephanie_b à 09:41 - Je voyage - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

    Et bien moi j'ai hâte de les voir toutes ces photos, ça donne vraiment envie. En tout cas, tes posts de voyage vont me manquer, c'est sûr que ça va te faire tout bizarre de rentrer aprés tout ce que tu as vu et vécu, mais tous ces souvenirs vont t'aider à avancer !
    Gros bisous et bon retour au pays !
    Sophie

    Posté par peppette, 21 mai 2012 à 10:02
  • Bon retour vers le mauvais temps!!!! mdr!!!

    Posté par mary60, 23 mai 2012 à 13:51
  • Ben pourquoi je n'ai pas vu ce loooooooooooooooooooong post ? Tu te prends pour moi ou quoi ??? Bon d'accord, toi tu as de quoi raconter
    Je pense qu'en ce moment tu es dans l'avion, j'ai donc une grosse pensée pour toi. Courage ça va être long tout ça Et puis bien sûr, le retour implique tout ce que tu as dit, encore pas moyen de t'ennuyer, on dirait
    Gros bisous et à très bientôt

    Posté par Vlynette, 23 mai 2012 à 17:03

Poster un commentaire