live + enjoy + create

14 avril 2012

Blog en stand by

Non, je n'ai pas disparu au fin fond d'une tribue kanak :D simplement, internet, ici, c'est encore moins facile d'accès qu'en Nouvelle-Zélande (c'est vous dire). Surtout quand on dort en tribue, justement.
Je voulais vous parler de Nouméa, de l'Ile des Pins, de Maré et d'Ouvéa, les endroits où j'ai passé ces 2 dernières semaines mais internet ici est ridiculeusement cher et quand je m'y connecte, c'est plus pour lire rapidement mes mails. Je pourrai juste dire rapidement que la Nouvelle-Calédonie, eh bien c'est très beau. A part à Nouméa où j'ai dormi en auberge de jeunesse, j'ai été dormir en tribue, dans des cases traditionnelles (donc pleines de bêtes lol - vive l'antimoustique hein) dont l'une, à Ouvéa, carrément posée sur la plage (donc là c'était plutôt les crabes qui sortent par dizaines à la nuit tombée :D ). C'était une super expérience, et même si je ne suis pas la seule touriste à le faire, c'est quand-même l'expérience la plus typique que j'ai vécue depuis le début de mon voyage.

A Nouméa même... ouais. Je n'aurai peut-être pas dû y rester si longtemps car après quelques jours, j'avoue que j'ai fait le tour. C'est un bel endroit néanmoins, et il y a des plongées sympa à faire sur les petits ilôts au large. Mais le plus intéressant, c'est quand-même de voyager sur la Grande Terre, sortir de la ville, ou d'aller sur les Iles Loyauté et l'Ile des Pins.

Enfin pour la Grande Terre, je ne fais que répéter ce que des voyageurs m'ont dit, car je n'ai pas eu le temps ni les moyens de la parcourir... ici, la vie est excessivement, scandaleusement chère. Bon c'est vrai que les salaires d'ici s'alignent sur le coût de la vie (et encore, y'en a beaucoup qui galèrent) mais quand on vient de métropole avec nos euros et notre niveau de vie, au secours. J'ai vu la différence au supermarché... en métropole, je n'achète pas toujours les "marques repère" et autres marques de supermarché, car avec mes petits moyens, je peux prendre des marques "normales" (et encore, à l'époque où je suis partie, il y a donc 7 mois, je commençais à faire bien plus attention aux prix). Ici, même la marque "Casino" je la trouve chère. J'essaie de ne pas me faire trop mal et je ne converti pas en euros quand j'achète (le strict nécessaire bien sûr, plus question de s'acheter des trucs par plaisir... ouais, ça craint je sais) mais quand j'arrive en caisse avec 4 articles (de marque "Casino" encore une fois) et que je paye 35 euros... j'ai envie de pleurer :D
Alors je ne vous raconte même pas sur les îles, où c'est parfois jusqu'à 50 francs (pacifiques) plus cher dans les snacks (oui bon 50 francs ça fait moins de 50 centimes mais quand-même hein... j'en suis au point où je les compte, les centimes)... limite t'as envie de te laisser mourir de faim plutôt que de sortir ton portefeuille O_o (je te rassure, hypothetique futur voyageur, dans les campings / gîtes / accueils en tribue, tu peux avoir les repas ; faut juste les régler à la fin. C'est pas donné, mais franchement, comme c'est super bon, ça passe !)

Je n'ai pas non plus loué de voiture pour sortir un peu de la ville. Franchement, le prix de la location + la caution de 800€ (véridique, pour une fois j'exagère même pas, pas besoin) bon ben... je refuse. Parce que de toute façon, j'ai même pas 800€ :D (et il faut ajouter le prix de l'essence... je sais qu'en France il est monté en flèche depuis que je suis partie, bah imaginez ici !)

Mon bilan "Nouvelle-Calédonie" paraît un peu négatif... et encore, je ne vous ai pas raconté les limites de la gentillesse de l'accueil en tribue (bon ok ça m'est arrivé une seule fois sur 3 tribues, mais quand-même) ; les agences de voyage qui pour l'une n'a pas du tout fait son boulot et m'a foutu dans une merde comme jamais j'ai été dedans en 7 mois (si un jour je suis d'humeur, je vous raconterai les détails, quoi que mes contacts Facebook en ont déjà entendu parler lol. En fait c'est ce qui fait que je vais devoir rentrer plus tôt que prévu en France) et qui pour l'autre l'a fait à moitié, j'ai dû rattraper les pots cassés (je sais c'est pas ça l'expression mais je m'en fiche) ; la compagnie Air Calédonie qui a un certain problème de communication entre ses agents, ce qui fait que j'ai attendu 24h mon bagage alors qu'il n'y a que 40 mn de vol entre Maré et Ouvéa ; et pour finir en beauté, ma première expérience en tant que victime de réflexions racistes sur cette jolie Place des Cocotiers, centre de Nouméa, où j'adore passer des après-midi entiers à regarder la vie passer et à discuter avec des gens... bon ok, c'était seulement 2 fois, et c'était seulement des paroles, mais quand-même. La première fois ça fait étrange, mais finalement ce ne sont que des crétins isolés (qui certainement n'ont rien d'autre à foutre, un peu comme les crétins qu'on a en métropole :D )

Mais c'est sûr que ça fait bizarre, parce que je me suis très très vite habituée à la gentillesse et au sens de l'accueil des gens. Ma première demi-heure à Nouméa, au moins 5 personnes dans la rue, de parfaits inconnus, m'ont fait un grand sourire et sorti un grand "bonjour". J'étais sur le c.. :D (et même que c'était pas pour me vendre un truc comme en Inde, ni pour me demander de l'argent comme en France mdr). Pareil quand on arrive à l'arrêt de bus, on dit bonjour, ou quand on monte dans le bus... j'étais déjà émerveillée, et je l'ai été encore plus dans les îles. Au début j'étais un peu... pas inquiète mais presque, de savoir que j'allais me pointer sur une île où tout le monde se connait, vit en communauté, en tribue, etc... je ne savais pas trop comment me comporter, si j'allais avoir des regards de travers, etc... (bon en même temps je ne restais que 3 nuits sur chaque île donc c'est pas comme si je devais m'intégrer dans le but de passer 6 mois :D ) eh ben ça s'est fait tout seul ! Je crois qu'ils ont l'habitude de voir débarquer des touristes, de toute façon, mais ça n'empêche qu'à chaque fois on est accueilli les bras ouverts. A chaque fois que les gens me voyaient marcher sur le bord de la route, pour aller visiter un truc, ils s'arrêtaient et me proposaient de m'emmener en voiture.
A Maré, pour Pâques, j'ai voulu accompagner la dame qui m'hébergeait à la messe du dimanche, juste pour voir à quoi ça ressemble une messe protestante sur une île de Nouvelle-Calédonie où je m'attendais à des tas de rituels mais pas à des Eglises chrétiennes :D pareil, les gens ne m'avaient jamais vu de leur vie, mais j'ai été accueillie comme si j'avais toujours été là, on m'a demandé d'où je venais, ce que je faisais, des nouvelles de ma famille (!!), on m'a servi un petit déjeuner... (et la messe en elle-même eh bien c'était une expérience intéressante... à moitié en français et à moitié en langue locale, avec des chants très beaux et entraînants, les gens tous habillés de couleurs vives avec de beaux chapeaux et / ou des fleurs dans les cheveux... j'ai adoré !)

Que puis-je dire d'autre ? Que mon voyage en Nouvelle-Calédonie restera inoubliable, mais malheureusement pas seulement pour de bonnes raisons. C'est vrai, j'admets que les petites galères inhérentes à tout voyage étaient mineures et se sont réglées plus ou moins facilement. Et je sais que dans quelques semaines, quand je serai rentrée, j'en rirai. Mais là, pour l'instant, ce sont les premières galères que j'ai eu depuis mon départ. Même en Inde je crois ne pas avoir eu de problèmes comme ça (ou alors j'ai oublié, et c'est bon signe, finalement on ne retient que le meilleur); et en Nouvelle-Zélande, tout s'est passé comme sur des roulettes. Alors peut-être que c'est normal que tout me tombe dessus d'un coup, après y avoir échappé pendant longtemps ? :D
Et puis je suis toute seule... ça fait 7 mois que je voyage, organise, gère, arrange, tout toute seule. Je n'ai pas quelqu'un avec moi qui peut me remonter le moral quand ça va pas, avec qui partager le bon comme le moins bon, avec qui rigoler un bon coup pour laisser s'échapper la pression... bon c'est vrai en même temps je l'ai choisi et je ne peux pas dire que je regrette parce que c'est une expérience qui me montre jusqu'où je peux aller, qui m'apprends la patience, à rester calme, à trouver des solutions... à grandir ?! Enfin c'est peut-être pour cela que là, tout de suite, je suis fatiguée et j'en ai marre.
Enfin si je suis très honnête avec moi-même, je ne peux pas dire que ça fait 7 mois que je suis totalement seule. J'ai fait de supers rencontres "de voyage" comme on dit. Certaines personnes n'ont fait que passer mais ont laissé une belle empreinte, et d'autres personnes sont restées dans ma vie, sont devenues des potes, et même qu'on a des projets ensemble pour quand on sera rentré et qu'on aura économisé des sous ;-)

Mais quand-même, c'est pas pareil. Je crois que si ces petites "galères de voyage" et ce problème financier (oui bon, c'est pas non plus insurmontable, mais ça plombe un peu l'ambiance quand t'en arrives à compter tes 20 centimes) me touchent et me font autant gamberger, c'est que je commence à fatiguer. Pas physiquement, mais plutôt moralement. Comme j'ai dit, l'absence de mes amis, de quelqu'un à côté de moi, l'éloignement avec la famille, la maison, vivre dans ses valises depuis 7 mois, ça commence à faire long. Et même si j'aime toujours autant voyager, découvrir, vivre de belles expériences, je serai quand-même contente quand je serai rentrée. Chez moi. Ca fera un peu plus de 8 mois à mon retour, donc 4 mois de moins que prévu, mais en fait c'est bien.

Certes, ce problème pécunier (j'essaie de trouver des synonymes pour pas répéter le mot "argent" à chaque fois lol) m'a fait un beau jour péter un plomb car j'ai dû annuler la Thailande et le Japon (pauvre de moi, comme si je n'avais pas vu assez d'endroits lol) et parce que je ne voulais pas rentrer tout de suite. J'étais vraiment en colère de devoir annuler et rentrer parce qu'il me manquait des sous pour la Thailande, et que ces sous, je les attends depuis septembre dernier (je ne citerai pas de noms :D ). Franchement ça m'a saoûlée de rentrer à cause de ça. Mais en fait ça m'a fait une grosse remise en question, et ça m'a fait poser justement les bonnes questions. Je me suis rendue compte, une fois calmée bien sûr, que finalement, rentrer plus tôt c'était pas si grave. En 8 mois, j'aurai fait plus de choses que certaines personnes durant toute une vie, je ne l'ignore pas et je mesure ma chance (même si le facteur chance, j'en ai déjà parlé ici). Et je me suis rendue compte que ma famille, ma maman, mon papa, mon chien, mes amis, ils me manquaient. Même la France me manque, même Paris :D
Du coup ça a été moins dur de prendre la décision de rentrer (et de toute façon j'avais pas le choix) et même que j'étais contente quand j'ai enfin réussi à réserver ce fichu billet d'avion - encore une autre mésaventure que je raconterai peut-être un jour, quoi que je ne pense pas qu'elle soit si intéressante que ça pour l'exposer sur internet lol.
A la perspective de tout ce que je vais retrouver, je suis même impatiente de rentrer, et ces prochaines semaines vont limite être trop longues (même s'il me reste beaucoup, beaucoup de belles choses à voir et que ça va sûrement passer vite).

Voilà lecteur, j'ai encore fait un long monologue, mais j'aime à penser que y'a des gens que ça intéresse. Je rassure les autres, je ne posterai pas d'article ces prochaines semaines car je pars au Vanuatu, et que là bas il n'y a internet que dans les villes principales, c'est à dire 2. Dans le reste, il n'y a même pas d'électricité 24h/24 donc bon, je vais pas pédaler pour alimenter mon blog hein. Il va falloir attendre mon retour pour avoir des jolies photos de Nouvelle-Calédonie et du Vanuatu (je pars le 23 mai et j'arrive le 25. Ouais t'as bien compté ça fait 48h de voyage - et 50 mn mais à ce niveau là ça compte plus - je vais mourir). Et même qu'après je ne vous embêterai plus avec mes récits de voyage, mais avec tout le scrap que je vais faire avec mes milliers de photos ^^ (jvous ai pas dit à quel point ça me manquait ça aussi ??)

D'ici là, portez vous bien (et ne m'oubliez pas trop vite) !

Posté par Stephanie_b à 03:04 - Daily life - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

    Coucou Nanie !
    Contente d'avoir de tes nouvelles, ça me manquait ! J'ai hâte de voir tes jolies photos, et ça aussi ça me manquera quand tu seras rentrée, bien que j'aime aussi ton scrap !
    Gros bisous
    Sophie

    Posté par peppette, 14 avril 2012 à 10:51
  • Coucou ma Nanie !

    Merciiiiiii pour ces nouvelles!! Du bon, du moins bon, c sûr ; tu nous raconteras ça (il faudra se réserver combien de jours ?? ^_^) !!!!!
    Finalement donc tu reviens fin mai !!! Ben moi je suis contente, on va se prévoir toute une journée avec pique nique, scrap, et (grand) papotage !!
    Alors profites bien de ces derniers semaines et à très bientôt !!!!!!
    Et bon voyaaage !!
    De grooooooos bisous !!!
    (Et non bien sur qu'on ne t'a pas oubliée, je pense souvent à toi au contraire !!!!)
    À treeeees vite !!!!!
    Sarah

    Posté par Sarah, 14 avril 2012 à 13:54
  • Ben dis donc !!! Je ne sais même plus quoi dire, tant tes émotions sont vives et diverses...
    L'argent, nerf de la guerre, haïssable mais indispensable ! Dommage pour la Thailande, pour le Japon et tout le reste Mais un jour, tu te seras renflouée, celui-dont-tu-veux-taire-le-nom t'aura donné ce qu'il te doit ( ) et tu pourras te programmer un autre tour "ailleurs" dont tu nous parleras encore pour notre bonheur
    En attendant, tu reviens et moi je retiens ça, car je serai vraiment vraiment ravie de te revoir et de scrapper avec toi Même qu'il faudra que passes le WE complet, un samedi sera vraiment trop court !!!!!!!
    Gros bisous et bonne fin de voyage

    Posté par Vlynette, 15 avril 2012 à 12:39
  • PS : j'ai adoré le "ridiculeusement cher"

    Posté par Vlynette, 15 avril 2012 à 12:40
  • Et nous on t'attend les bras ouverts. et pour les destinations "manquées" je n'ai aucun doute que tu auras l'occasion d'y aller. Profite bien de la fin de ton voyage !
    Gros bisous

    Posté par Scrappy Katie, 16 avril 2012 à 13:03
  • Je t'ai lue avec bcp d'attention... Je comprends tout à fait ton sentiment mais effectivement je te confirme que je n'ai pas fait le 5è de ce que tu as vécu durant ces 8 mois !
    il ne nous reste plus qu'à compter les jours avant ton retour !
    en tous les cas j'en profite pour te dire un grand MERCI pour nous avoir fait partager un bout de ta vie
    c'est sûr que tu vas rentrer "grandie" par tout cela !
    bonne fin de séjour au bout du monde et à bientôt
    bisous

    Posté par Coralie, 24 avril 2012 à 19:48

Poster un commentaire