live + enjoy + create

12 octobre 2011

J'avais pas fait le bilan encore

"Que l'on adore ou que l'on déteste, on ne revient jamais indemne d'un voyage en Inde. Ce pays inspire à tout voyageur des sentiments extrêmes - dégoût et horreur, fascination et émerveillement... - car l'Inde est par excellence le pays des contrastes et des extrêmes. L'Inde happe. Et laisse une empreinte, bonne ou mauvaise. Mais indélébile. Elle est comme un aimant qui repousse ou attire. Pour qui la découvre, la réaction est sans détour. Soit on ne supporte pas et on n'a qu'un hâte : reprendre le premier avion; soit on tombe amoureux de l'Inde et on y revient tout sa vie. Il est alors difficile d'exprimer l'attraction - étrange mais réelle - qu'exerce cette "autre planète". Un même motif revient néanmoins souvent : "L'Inde c'est autre chose. Impossible de dire pourquoi on a aimé, mais "il s'est passé quelque chose". Est-ce d'ordre mystique ? L'Inde nous révèle-t-elle le sens de certaines valeurs ? Elle ne cesse en tout cas d'étonner, d'émerveiller, de déranger, de questionner... Entreprendre un voyage en Inde engage aussi une découverte de soi. Là réside sans doute ce que beaucoup nomment la "magie de l'Inde" et que chacun découvrira et ressentira de façon très personnelle."

"Un voyage à New Delhi c'est un voyage dans les bouleversements sociaux, économiques, culturels, politiques... qui font que l'Inde évite une véritable métamorphose, "qu'elle a plus évolué ces vingt dernières années qu'en deux siècles" disent les Indiens. Mais tout en conservant ses traditions et un caractère presque figé. "Tradition et modernité", ou "pays des contrastes" sont les formules qui reviennent le plus souvent quand on évoque l'Inde. Une Inde "d'aujourd'hui" qui n'efface pas l'Inde "d'hier". Dans ce pays où la vache est sacrée et l'informatique le moteur de la réussite, les siècles cohabitent et se juxtaposent pour former une Inde multiple et foisonnante."

Je suis dans ma chambre à Auckland et je suis entrain de relire ces lignes d'un bouquin ("Inde, les guides de l'état du monde") que j'avais lu avant de partir. Je ne savais pas à quel point je ressentirai exactement ce qui est décrit, même si je n'ai été qu'à New Delhi et que je n'ai pas vu grand chose d'autre de ce pays. Tout est vrai dans cette introduction : les sentiments que l'on éprouve, les différentes facettes de New Delhi... quand j'étais là bas, on m'a dit que certaines personnes étaient reparties quelques jours à peine après leur arrivée, et je comprends pourquoi. L'Inde c'est spécial. Et je comprends aussi pourquoi j'ai eu tant d'avis divergents sur ce pays : "C'est génial, tu vas adorer", "Ah nan moi j'ai détesté !" ou encore "En Inde ?? Mais... pourquoi ?!". Ca c'est la question qui revenait le plus souvent, ce à quoi je répondais : "pourquoi pas ?"

Pour me faire un avis par moi-même, pour découvrir une autre culture, pour me tester, tester mes limites, savoir ce que je pouvais supporter ou pas... bon bah il est clair que j'ai eu les réponses à toutes ces questions : je me suis fait ma propore opinion, qui n'est pas si tranchée que cela : l'Inde, oui, mais...
Oui, pour la visiter, pour découvrir les merveilles qu'elle renferme et que je n'ai pas vues (encore), oui pour le test des limites, oui pour l'aventure (surtout quand on y va seule !)
Mais non, pas pour y vivre, ça c'est impossible. J'ai passé 3 semaines super là bas dans mon appart, avec mes colocs, avec les copains, à visiter les environs, mais y vivre ? Non. Parce que la culture est différente, et bien que je la respecte (sinon à quoi bon voyager), je commençais à en avoir un chouilla marre de me couvrir les épaules à chaque fois que je montais dans le métro :-) (juste pour donner un exemple)
Non, parce que j'ai dû revoir mes exigences hygiéniques à la baisse pendant 3 semaines : l'Inde c'est dégueu, il faut le dire. Les rues sont sales, les décharges dans tous les coins ça pue, les insectes y'en a partout (surtout les fourmis mutantes tellement grosses que j'avais peur de les écraser !), les gens crachent tout le temps (nan ça vraiment j'ai eu du mal)... j'ai dû passer outre tout cela, mais bon, on survit hein ;-)
Non aussi parce que la conception de la politesse chez les indiens m'échappe complètement. Pour vous donner un point de comparaison, je trouve que les gens dans le métro parisien à l'heure de pointe sont polis :D je vous laisse imaginer ...

"Entreprendre un voyage en Inde c'est entreprendre une découverte de soi." Peut-être bien. Je n'ai pas encore assez de recul pour le comprendre, mais oui, peut être. Peut-être que j'ai changé, dans un sens. Pas complètement, évidemment, je ne suis pas restée assez longtemps pour cela, mais peut être que j'ai grandi, peut être que je me suis plus ouverte, peut être que j'ai appris plus de tolérance, peut être que je me suis endurcie, aussi.

Mais... "l'Inde laisse une empreinte indélébile" c'est certain. Je me souviendrai longtemps, peut être toute ma vie, du choc que j'ai eu quand je suis arrivée, le tout premier jour, les tous premiers instants. Je n'ai pas eu envie de reprendre l'avion dans l'autre sens, mais je me suis dit, très poliment : "P*** mais c'est quoi cet endroit ??"
Cet endroit c'était Malviya Nagar, mon quartier, sans trottoir, avec une circulation démentielle, des gens qui me dévisageaient (très très troublant au début, mais le 2ème jour on ne le voit plus !). Et bien que je dois avouer qu'en partant samedi, j'étais soulagée (car comme j'ai dit plus haut, vivre là bas est totalement exclu !) je ne peux pas m'empêcher de me sentir un peu triste. Parce que Malviya Nagar, même si je n'en n'ai pas dit que des choses positives, c'est quand même l'endroit que j'ai appelé "ma maison" pendant 3 semaines. Ouais bon, 3 semaines c'est court, mais quand on va là bas c'est tellement intense que les sentiments sont démultipliés, même la tristesse de partir !

Alors oui, l'Inde, j'y reviendrai. C'est sûr !

Posté par Stephanie_b à 07:49 - Je voyage - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

    Quel beau résumé de ton voyage en Inde. C'est sur que ce voyage va te marquer pour toute ta vie et même avec ces points négatifs tu me donnes toujours envie d'aller voir.

    Merci Nanie pour toutes ces infos.

    Bises
    Svvaly

    Posté par Svvaly, 12 octobre 2011 à 09:25
  • Un pays plein de contrastes, mais cela doit être tellement enrichissant ! En tout cas, tu donnes envie d'y aller !
    Bisous
    Sophie

    Posté par peppette, 12 octobre 2011 à 11:42
  • P.... t'écris bien !! lol. Quand ton livre sera publié, tu pourras me le dédicacer stp ?? lol. Non franchement, un peu comme chaque endroit, tout le monde a son avis. Et moi, je veux le vérifier par moi même !! Donc c'est sur, un jour, j'irais aussi en Inde ! Merci pour ce petit avant gout !!

    Posté par Gaëlle, 12 octobre 2011 à 22:59
  • très beau témoignage !
    c'est vrai que tu écris bien
    bé moi l'Inde cela ne m'attire pas du tout même par curiosité.
    un de mes collègues est en amour de ce pays ! il y est allé je ne sais combien de fois. il part avec son sac à dos comme ça !... même pas peur !
    tu as eu envie : tu l'as fait ! rien que pour cela : chapeau bas

    Posté par Coralie, 12 octobre 2011 à 23:31

Poster un commentaire